Obtenir un rachat de prêts


1) Qu’est-ce qu’un rachat de prêts ?

Le rachat de prêt, ou restructuration, ou encore consolidation et regroupement de prêt, diminue le montant de vos remboursements mensuels, grâce à un allongement de la durée et un taux global plus bas. Le rachat de prêt est un nouveau contrat de prêt qui en remplaçant vos crédits en cours et qui permet de réduire vos mensualités.
Cette solution financière permet :

  • de répondre à une situation d’endettement dangereuse
  • de financer un achat et des travaux
  • d’obtenir une trésorerie sans obérer son endettement.

Les mandataires de banques, spécialistes de ces opérations, substituent un ou plusieurs prêts, dettes, retards déjà en cours par un seul et unique crédit, à un taux généralement moins élevé, sans changer de banque. Ce prêt est amortissable sur une durée plus importante rétablissant un endettement conformes aux revenus de l’emprunteur. Ainsi tout particulier peut donc se désendetter et financer des projets ou trésorerie si besoin en jouant sur deux variables :

1  Baisser les taux de chaque prêt.

2 Allonger la durée de remboursement.

Il faut s’adresser à un mandataire de banque pour réaliser un rachat de crédits et s’assurer une réussite du projet. Il est facile et gratuit pour un emprunteur de faire étudier son dossier en utilisant un simulateur de rachat de crédits en ligne et même avec une offre de crédit entre les mains vous n’êtes engagés en rien !

Faire une simulation de prêt en ligne est rapide et gratuit, elle permet aussi de calculer votre capacité d’endettement

Une restructuration de prêts en cours permet d’éviter de dépasser le taux d’endettement qui vous entraîne vers des difficultés à la moindre dépense imprévue. C’est donc l’outil permettant de mieux gérer les dettes de son foyer et de redresser ses finances.

Chacun est libre de demander un rachat de crédits auprès de sa banque. Toutefois, pour mieux évaluer ses avantages, il est plutôt recommandé de s’adresser à des courtiers professionnels qui sont spécialisés dans ce genre d’opérations financières. Ils seront à même d’étudier chaque dossier, même difficile, et de conseiller l’emprunteur vers la bonne marche à suivre.

Tous les types de prêts existants peuvent être inclus dans un dossier de rachat de prêts. Le courtier se chargera d’indiquer les documents à fournir pour monter le dossier de demande de regroupement de prêts. Tant que l’emprunteur n’accepte pas le rachat de prêts, le courtier ne peut exiger de celui-ci qu’il paye ses honoraires. Seul l’acceptation de l’offre de rachat de prêt, entraîne les honoraires convenus par avance et qui seront à régler au courtier. Ceux-ci sont inclus dans le rachat de crédits afin d’éviter à l’emprunteur d’utiliser ses économies.

Le courtier en crédit est chargé de renégocier vos crédits pour obtenir le taux d’intérêt le plus faible possible.

2) Comment mesurer son taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est un ratio qui définit la capacité ou non, de remboursement d’un prêt d’une personne ou d’un foyer. Il calcule donc la part des charges par rapport aux revenus du ménage ou de l’individu. Généralement, que cela soit en France ou dans d’autres pays du monde, les organismes bancaires proposent toujours un taux d’endettement équivalent à un tiers des revenus, soit environ 33 %. C’est grâce à ce taux d’endettement qu’il est possible de calculer la mensualité maximale remboursable par une personne ou un ménage.

Si vous ignorez comment calculer le taux d’endettement, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas très compliqué. En effet, c’est un calcul simple où l’emprunteur n’aura qu’à cumuler ses charges fixes puis les diviser par l’ensemble de ses revenus. Le résultat sera alors à multiplier par 100 pour obtenir un taux d’endettement en pourcentage.

Dans certains cas, ce taux d’endettement peut être rehaussé jusqu’à 35 % mais cela dépendra toujours des revenus du demandeur. On parle alors de surendettement si ce taux d’endettement atteint, par exemple, les 75 %. Il faut savoir que les experts financiers recommandent de ne pas attendre d’être surendetté pour assainir son budget. Il faudra prévoir un rachat de crédits bien avant qu’une telle situation embarrassante ne se produise.

Un fichage à la banque de France est handicapant mais pas irrémédiable, vous trouverez des informations à ce sujet ici.

3) Les différents types de crédits

3.1) Le crédit à la consommation

Le prêt à la consommation permet de pallier aux dépenses quotidiennes. C’est un prêt que chacun pourra choisir pour financer un voyage, profiter des soldes, financer les études des enfants… En d’autres termes, le crédit à la consommation est un crédit qui ne nécessite généralement pas de justification. Il reste à la portée de toutes personnes justifiant d’un revenu suffisant. Le crédit à la consommation s’adresse surtout aux particuliers et c’est d’ailleurs le premier type de prêt le plus sollicité auprès des entités bancaires.

Le crédit conso permet de faire des dépenses courantes, c’est un crédit personnel.

Le montant des crédits peut être compris entre 200 euros et 75.000 euros mais cela dépend de beaucoup de paramètres. En effet, il faut prendre en compte :

  • Les conditions de la banque prêteuse
  • La capacité de remboursement de l’emprunteur
  • Le pays où ce dernier demande son prêt…

Le crédit à la consommation se décline encore en d’autres variantes au travers du prêt personnel et du crédit revolving. Avant de contracter ce type de prêt, il est préférable de se faire conseiller par un courtier professionnel, lequel sera à même d’indiquer tous les avantages et inconvénients de chaque solution financière. Sinon, il est aussi possible de faire une simulation en ligne pour voir si c’est un bon investissement ou pas.

En savoir plus sur le crédit à la consommation sur le site du servic public.

3.2) Le crédit immobilier

Le crédit immobilier sert exclusivement à financer un projet immobilier. Le montant du crédit immobilier pouvant être octroyé à un emprunteur dépendra largement de son profil. Cela peut varier de 3 à 7 % et durer entre 10 et 30 ans. C’est à l’organisme financier prêteur d’étudier chaque dossier afin de déterminer le coût de ce crédit immobilier.

Le rachat crédit immobilier est souvent très intéressant à racheter vu les sommes en jeu

Généralement, pour bénéficier d’un crédit immobilier, il sera obligatoire d’apporter un minimum d’apport pour financer son projet, mais aussi pour profiter des meilleurs taux de crédits. Sachez toutefois que les conditions peuvent varier d’un établissement à un autre. Voilà pourquoi, il est toujours bon de faire une simulation et de requérir toutes les informations nécessaires avant de s’engager.

Le crédit immobilier est plus bénéfique avec une assurance de prêt. Cela permet notamment de réduire les risques de non-remboursement ou de surendettement. Les banques sont également davantage susceptibles de valider les dossiers disposant d’une garantie hypothécaire sur un bien immobilier déjà acquis.

Attention il peut y avoir des frais de notaire. Renseignez-vous bien.

Pour éviter une mauvaise expérience, des conseillers spécialisés en crédit immobilier proposent leurs services sur le marché. Il est fortement recommandé à chaque emprunteur de les contacter avant de déposer leur demande auprès d’une banque. Ces professionnels peuvent guider pas à pas un emprunteur dans son projet.

Quelques point à connaître sur le crédit immobilier.

3.3) Le crédit travaux

Comme son nom l’indique, le crédit travaux concerne les besoins en rénovation. Ce type de prêt s’adresse à la fois aux propriétaires et aux locataires. Les propriétaires peuvent contracter ce genre de prêt aussi bien pour leur résidence principale que secondaire en fonction de leurs besoins.

 

Le crédit travaux est un prêt personnel amortissable. Il permet à l’emprunteur de disposer d’une enveloppe financière définie selon les barèmes de la banque ou de l’institution financière où il demande son prêt. Le taux du crédit variera évidemment d’un établissement à un autre. De même pour sa durée qui peut aller de 12 à 120 mois. Le mieux serait de comparer toutes les offres via un simulateur gratuit en ligne afin de faire son choix en toute connaissance de cause.

Pour choisir la durée de son crédit travaux, il est encore une fois indispensable de passer par un courtier professionnel. Cet expert est le mieux placé pour diagnostiquer les besoins en travaux dans une résidence ainsi que la capacité de remboursement du demandeur. A la suite de son analyse, il sera à même de conseiller le meilleur investissement possible.

Tout ce qui se rapporte à un projet de rénovation peut justifier la demande d’un crédit travaux : amélioration du confort de sa maison, rénovation, équipement …

3.4) Le crédit hypothécaire

Le crédit hypothécaire est un prêt que les banques accordent sous la condition de la mise en hypothèque d’un ou plusieurs biens immobiliers, lesquels appartiennent au patrimoine de l’emprunteur. Le prêt hypothécaire peut être effectué sur le bien immobilier qui nécessite un crédit pour l’acheter. Si tel est le cas, si l’emprunteur n’arrive pas à payer ses mensualités, la banque pourra saisir ledit bien hypothéqué que l’emprunteur aura donné en garantie. Le prêt hypothécaire peut également être associé à un bien immobilier indépendant d’une demande de crédit.

Il faut également noter qu’un crédit hypothécaire oblige la signature d’un acte notarié. Ce sera un coût supplémentaire pour l’emprunteur, lequel est estimé à près de 2 % du montant du crédit. Toutefois, le prêt hypothécaire est considéré comme l’un des plus avantageux du marché. En effet, le taux des prêts hypothécaires est souvent très bas. Ce qui permet d’emprunter des sommes plus importantes pour l’achat d’un bien immobilier et donc d’investir dans un bien plus important aussi. En même temps, la durée d’un crédit hypothécaire est largement plus longue qu’un crédit classique et ce type de prêt permet de préserver l’équilibre des finances de l’emprunteur. Enfin, le crédit hypothécaire s’adresse à toute personne qui possède un bien immobilier même si celle-ci ne possède pas d’un CDI ou est à la retraite.

4) Faire une demande de rachat de prêts

4.1) Les documents nécessaires pour le courtier en rachat de crédits

Pour réaliser une demande de rachat de crédits, que vous passiez par un courtier ou que vous alliez directement à la banque, il vous faudra fournir des documents spécifiques. Ce sont des justificatifs de votre réelle situation, lesquels sont indispensables à l’analyste financier pour pouvoir vous diriger vers les meilleures solutions adaptées à votre cas. Ces pièces administratives nécessaires constitueront ainsi votre dossier de rachat de crédits.

Il faudra alors prouver votre état civil avec des documents comme :

  • la photocopie recto-verso de votre carte d’identité ou de votre passeport
  • la photocopie de votre livret de famille
  • la photocopie de votre contrat de mariage (si concerné)
  • la photocopie du jugement de divorce (si concerné)
  • un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • la photocopie de la taxe d’habitation
  • la photocopie des 4 pages de la taxe foncière pour les propriétaires
  • un RIB ou un chèque annulé.

Si le demandeur travaille, celui-ci devra fournir une copie de ses 3 derniers bulletins de salaire ainsi qu’une copie de sa fiche de paie du mois de décembre dernier. Il sera également nécessaire de donner la photocopie du dernier avis d’imposition ainsi que l’attestation de l’employeur avec date d’entrée dans l’entreprise. Afin de bien monter son dossier, il faudra joindre une photocopie du contrat de travail ainsi qu’une attestation d’allocations familiales ou APL si concerné. Enfin, et cela dans le but d’augmenter ses chances, il sera nécessaire de joindre les justificatifs de tout autre revenu. Quant aux professionnels indépendants, ceux-ci devront ajouter les 3 derniers bilans et la liasse fiscale.

Pour en savoir sur votre organisme de crédit, consultez le site de l’ORIAS

4.2) Comment faire une simulation de rachat crédits ?

Vous trouverez de nombreux simulateurs de rachat de crédits sur le web. Ils sont très simples d’utilisation. Même si vous ne maîtrisez pas bien l’outil informatique, sachez que la plupart des formulaires à remplir sur internet pour obtenir une simulation de rachat de prêts sont faciles à manipuler. Vous trouverez ainsi rapidement les informations dont vous aurez besoin.

Vous pouvez calculer votre taux d’endettement, connaître votre capital restant dû, visualiser votre tableau d’amortissement grâce à cet outil en ligne qui reste également gratuit pour vous faciliter la tâche. Grâce à lui, vous pourrez faire une simulation de crédit : crédit auto, crédit moto, crédit renouvelable, prêt travaux, prêt personnel… ou seulement d’une partie d’entre eux. Nous vous conseillons d’être honnête en remplissant le formulaire en ligne afin d’obtenir une simulation de rachat de crédits le plus proche de la réalité. Ainsi, n’oubliez pas de mentionner vos éventuels découverts bancaires, vos retards de paiement…